25/06/2008

Tout ce temps...

P1060702

 

Tellement bizarre parfois, ce phénomène de blog.

En ce qui me concerne, je ressens davantage le besoin d'écrire quand je vais mal, que je dois me plaindre.  Sans doute aussi pour que certains commentaires me remettent à ma place ou bien avoir cette vague impression d'être moins seule.

Là, je ne vais pas mal, je ne ressens aucunement l'envie de me plaindre.  Je nage dans une mer sereine, avec H..  Le dire et l'écrire tous les jours ici me paraît redondant.  Faire une rétrospective ciné, c'est pas mon genre non plus, j'y vais tellement rarement.

Je n'ai pourtant aucune envie que ce blog disparaisse dans les méandres de la toile à jamais.  Il fait partie de moi et retrace mes essais-erreurs, mes peines, mes si grandes déceptions et quelques joies aussi, parfois.

Que dire, alors? Je n'en sais rien.

Je suis en vacances du premier au 28 juillet, je vais y penser.

Je reviendrai. 

10:28 Écrit par Rutabi dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

on t'attend je reste en attente de tes prochains posts ... bonnes vacances ! Dommage de n'écrire que pour le négatif ... le reste on aime de le partager aussi ! :-)

Écrit par : Fanchon | 25/06/2008

Fanchon Je ne sais plus aller sur ton blog!!!
Peux-tu me faire parvenir ce qu'il faut pour y remédier?
Merci à toi!

Écrit par : Rutabi | 25/06/2008

coucouuu ça fait tjrs plaisir de te lire ,clair vais dire comme Fanchon faut pas écrire que sur le négatif non plus ;)

gros bisous à bientôt :)

Écrit par : bio | 25/06/2008

Que dire? Et bien, rien que ça, que tu es sereine etc...ça nous fait plaisir ;)

Kiss

Écrit par : englishbob | 26/06/2008

Ahhhhhhh Je connais ce sentiment, 4 ans que je traîne ma pomme sur la blogosphère, je suis bien moins active sur mes deux blogs qu'avant, peut être, surement aussi parce que comme toi, je ne sais pas écrire quand tout va bien!
Mais pourtant je peux pas tourner la page, c'est une trace de vie, puis ce sont un peu mes bébés ;-))

Écrit par : Babylou | 01/08/2008

Les commentaires sont fermés.