05/05/2007

Marre!

toile daraignée

Constat : je suis incapable de me métamorphoser en une autre personne. Celle voulue par quelqu'un d'autre, celle qui va dire ce que l'autre a nécessairement envie d'entendre au moment où il a envie de l'entendre, celle qui va tout respecter sans jamais s'inquièter et le faire savoir, celle qui se fout complètement, sourire béat, que l'on décommande un truc prévu de longue date, celle de qui on remet l'amitié et la loyauté en cause de manière incompréhensible sans que ça la touche, celle qui doit lire entre les lignes et qui doit deviner les nouvelles directives de son manager.

Je ne suis pas ça. Je serais fausse. Et bien bête, aussi.

Je suis moi.

Dont acte.

A partir de ce postulat, merci d'éloigner de vous l'être infame que je suis si les premières lignes ne vous agréent pas.

Merci de ne pas le reprendre (l'être) au gré de vos envies (ou par pitié?), lui répétant qu'il tient une place vraiment importante dans votre vie pour lui trouver ensuite des intentions malveillantes.

En résumé, merci de m'ignorer si je ne suis pas ou plus à votre goût. Je ne changerai plus, plus des masses, en tout cas. Plus maintenant.

Je suis très affectée par cette semaine aussi éprouvante du côté professionnel que du côté privé.

J'en ai ras-le-bol des considérations gratuites des gens qui croient tout détecter et qui sont à des milliers de kilomètres de la vérité.

Affectée, oui. Mais debout aussi.

Je me suis assez remise en questions pour cette période.

Je n'ai rien fait de mal, bien au contraire.

Moi, je le sais.

J'aime à relire le mail de V., qui me trouve exceptionnelle.

Et le sms de D., qui m'a fait beaucoup de bien.

22:11 Écrit par Rutabi dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.