05/06/2006

Divers...

Quoi de neuf Docteur ?

 

Etat des lieux :

 

Santé : Je n'ai plus eu de malaises d'aucune sorte jusqu'à avant-hier matin où j'ai dû me recoucher quelques minutes pour ne pas tomber.  Serait-ce le fait de se lever tôt?  Je n'en sais rien.  Toujours est-il que je ne manque pas de sommeil.  Je suis une vraie marmotte.  Ce qui m'exaspère parce qu'à part le boulot, je ne fous rien.

 

Boulot : Rien à signaler.  J'essaie de suivre la ligne de conduite fixée : je bosse et ne perds pas mon temps à écouter, à commenter ou à 'colporter', si tant est que je colportais. Mes journées sont longues et très fatigantes.  Impression de ne pas arrêter.  En plus, avant hier, ça devait être le mauvais jour.  Je me suis pris un bas de porte sur le coup de pied.  Douleur très forte pendant 10 minutes et puis plus rien, je n'ai pas arrêté et n'ai plus rien senti.  En rentrant chez moi, je ne savais plus poser mon pied par terre, j'ai cru que j'allais devoir aller faire un tour aux urgences.  Le lendemain matin, j'avais un pied tout neuf.  Va comprendre...

 

Finances : Une catastrophe catastrophique, tout simplement.

 

Lectures : Nothomb terminé.  J'avoue que la deuxième partie était un  peu moins barbante, mais je n'ai pas du tout adoré 'Hygiène de l'Assassin'.  Je pense que je la lis surtout par curiosité, parce qu'elle emploie des mots que je n'ai jamais entendu et que j'aime bien ça.  Souvent, je lis et note tout ce que je ne comprends pas.  Je regarde les définitions mais franchement, je serais bien gâtée si je parvenais à utiliser ces mêmes mots à propos.  M'en souvenir est déjà épique.

'Hors de Moi' (D. Van Cauwelaert), je l'avais lu!  Je ne m'en souvenais même plus.  Pour dire comme ça m'a marqué.  Il n'est décidément pas un auteur que j'affectionne.

Là, j'ai commencé 'La Plage d'Ostende' de Harpmann.  J'avais beaucoup aimé 'Orlanda'.  Le début de celui-ci laisse entrevoir beaucoup de belles choses.

Ouf!

 

Musique : j'achète rarement.  Me suis décidée pour le dernier Bruel et je ne l'ai pas encore vraiment écouté, pas le temps.  Par contre, dans ma voiture, depuis quelques mois, il y a Bénabar.  Découverte de cette année pour moi : j'aime beaucoup beaucoup!

 

Divers :

Reportage hier matin sur les influences arabes en Andalousie.  Je zappe et tombe sur un homme qui parle du sujet sur une petite place.  Je reconnais instantanément la Place des Orangers de Séville.  Ce qui me fait dire que ces 16 jours andalous passés pourtant il y a quelques années m'ont laissé un souvenir inoubliable.  J'y retournerai un jour, c'est certain.

 

Coup de fil de Véro, il y a quelques jours.  1h15 de parlottes-papottes comme si on s'était quittées la veille.  J'adore.  Elle m'a fait (sans doute sans le vouloir) remettre en questions beaucoup de choses, notamment le fait de retourner vivre un jour dans mes campagnes natales.  Pourquoi pas?  Tout y est moins cher, je n'ai pas besoin d'y être parfaite bilingue pour trouver un emploi digne de ce nom et, finalement, rien ne me retient, ici, à Bruxelles.  Une nouvelle vie...  A voir.

 

Je reste toujours sur ma faim quant à une explication, par rapport à la blessure dont je vous parlais il y a quelques temps.  Il semblerait qu'il faille faire comme si rien ne s'était passé.  C'est certes plus agréable, mais les questions restent posées et ma méfiance est bien présente.  Quand on ne comprend rien et que l'on a apparemment fait une monstruosité pour s'entendre dire certaines choses et pour (surtout) voir des regards sur soi que l'on n'avait jamais vus, c'est dur.

 

Pour le reste, je me questionne aussi quant à l'état mental d'une personne.  Je ne peux pas en dire beaucoup ici, mais je n'y comprends rien.  C'est la grande mode du moment : ne rien comprendre, occulter et avancer!

 

 

19:01 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

. T'auras beaucoup de plaisir à lire La plage d'Ostende: c'est très beau!
Benabar je suis fan j'ai tout ses albums......et en concert il est délirant.
bizzz

Écrit par : Smilblik | 05/06/2006

p'tit coucou hummm...quitter Bruxelles...et pourquoi pas ?
just voir si tu sais trouver un boulot là bas ...
je t'embrasse bien fort :)

Écrit par : bio | 05/06/2006

Ne rien comprendre, occulter et avancer... C'est limite ma devise...
Et parfois on ne s'en porte pas plus mal... ;o)
Bizz

Écrit par : Oli | 06/06/2006

ben tu vas comment ???? plus de nouvelles ... j'espère que ce n'est que parce que tu profites du soleil, enfin un peu moins aujourd'hui :-)

Écrit par : Fanchon | 15/06/2006

Les commentaires sont fermés.