30/11/2005

J'ai vérifié...

Les miennes aussi...  dansent la carmagnole.
 
:-(

02:56 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

26/11/2005

 

Il faut savoir encore sourire
Quand le meilleur s'est retiré
Et qu'il ne reste que le pire
Dans une vie bête à pleurer

Il faut savoir, coûte que coûte
Garder toute sa dignité
Et malgré ce qu'il nous en coûte
S'en aller sans se retourner


Aznavour, Charles.
 
Comme prévu...  J'ai pleuré.
 
Merci, merci 1000 fois.

03:16 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

24/11/2005

Ca va pas.

Surtout, répondre que ça va.  Faire bonne figure.
Pourquoi?
Tout d'abord pour ne pas parler, pour ne pas m'effondrer.
Ensuite pour ne pas deviner les sourires étonnés, puis surtout pour ne pas entendre les réflexions débiles avec 10000 exemples sur les voisins malheureux qui nous entourent.  Que X a perdu son bras dans un accident et que Y vient d'enterrer sa maman, ça c'est du triste les enfants.  Ca, c'est du triste.  Alors je dois arrêter de me lamenter..  Je dois penser à X et à Y, me comparer et me dire que je suis bien.  Que mes problèmes sont insignifiants. 
Non.
 
Non, je n'ai pas envie de me sentir mieux en voyant le malheur des autres.  D'abord parce que ça ne marche pas comme ça pour moi.  Ensuite parce que je ne sais pas me sentir mieux.Et enfin, mes problèmes ne sont pas insignifiants, pour moi.  Point.
 
Constat des 'amis' qui n'en sont pas.  Mois de novembre 2005 propice à ce genre de découverte...  Quelques numéros d'ores et déjà effacés, quelques adresses définitivement bloquées sur Msn. Pour le reste(les autres), toujours faire bonne figure. 
Mais je n'oublierai jamais. 
On m'a demandé d'effacer.  Pas d'oublier.
 
Je voudrais de la lumière.  Il n'est pas 15h00, il fait noir ici.  Je veux de la lumière.  Les larmes coulent toutes seules, je ne sais pas pourquoi.  Je me retourne, la maison d'en face est grise, triste, comme tout le reste.
 
Demain, Ste Catherine en compagnie de Nancy et de Charles.  Merci.  Charles va me faire pleurer tout ce qui me reste et je serai mieux après.  Hein oui, dis?
D. me demande le nom de l'homologue de Ste Catherine pour les monsieurs.  Je l'ignore.
Il me répond 'Saint trankill'.  Je ris.
 
En y repensant, ça m'achève.
 
Non, ça ne va pas.
Je veux de la lumière.
 

14:48 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

12/11/2005

Toi et moi = 0

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
J'ai toujours trop voulu comprendre.  A force, j'ai compris une chose aujourd'hui : il y a des choses et des êtres qui sont incompréhensibles, faut pas chercher.
De le comprendre m'a fait un bien fou, m'a libérée.
Comme je n'ai pas beaucoup de confiance en moi, poussée par cette envie de COMPRENDRE et par le besoin (très caché en ce moment, certes...) d'avancer...
J'ai demandé à P. ce qui pour lui était rédhibitoire chez moi.
Il a évidemment contourné la question, m'accusant d'employer des mots bizarres.
Je devais changer de sujet, arrêter de penser au passé, qui était mort pour lui.
Je me faisais des films! (!!!) 'Toi et moi = 0'
 
Ca m'a fait mal 30 secondes, je l'avoue.
Puis j'ai senti quelque chose me parcourir, j'ai vu un sourire, sur ma face.
 
Ce type est définitivement..... à soigner.
Et???  Ben je le lui ai dit, ainsi que tout le reste.
 
Conclusion du monsieur : 'il me salue, n'a pas envie de s'attarder avec une psychopathe'.
Ce sur quoi, il me dit 'Adieu'
Et ouvre un décompte....  De 5 à 0.
 
Il s'est passé quoi à 0?
 
Ben rien.
 
Sinon une chose...
Je suis guérie.
Et j'ai pitié.



15:48 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |