25/04/2005

25/04/2004

Hier est passé.  Un dimanche avec inventaire, adouci quand-même par le passage de Ge.
Au retour, bruit bizarre à ma voiture...  Poursuivie par un hélicoptère?  Une mitraillette? Je pressens le pire pour mon pneu.  Je me gare dans la nuit, on n'y voit rien et mes pneus semblent en bon état.
 
Ce matin, j'y vois plus clair : un énorme clou (avec une énoooooooorme tête) est planté dans mon pneu avant gauche.  Il a l'air de se dégonfler tout doux, mais pas encore plat.
La voiture a supporté l'aller-retour au boulot, toujours avec ce bruit.
 
Bref, demain, je vais devoir aller faire un tour chez Auto5.  J'en profiterais bien pour m'acheter une clé, pour dévisser mes boulons, la mienne est complètement pliée...
Parce que oui, messieurs, une roue, je sais changer!
 
Aujourd'hui, réunion WW. J'ai perdu 800 gr.
Doucement, mais sûrement!

23:51 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

24/04/2005

dimanche 24 avril

Nous sommes dimanche.
Je dois travailler de 14 à 22.
Je déteste les dimanches quand je dois travailler.
Il y a l'inventaire.
Et je déteste les inventaires...
 
Heureusement, Ge va peut-être passer dire bonjour, avant l'inventaire...
J'aime bien Ge.  Surtout quand il passe dire bonjour avant l'inventaire, un dimanche où je dois travailler.  Alors que je déteste ça.
 
Pour WW, on verra demain.  Je n'ai vraiment pas l'impression de faire des efforts, c'est bien.  Pourvu que ça paie!
 
Un post pour ne rien dire?
J'aime les posts pour ne rien dire, surtout juste avant d'aller bosser un dimanche, jour de l'inventaire...
 

13:33 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

20/04/2005

20 avril 2005

Voilà, encore un post où il y a trop à dire!
 
Week end...
Samedi matin, N. a débarqué à 7h30 chez moi.
Je suis partie à 8h00 pour un we chez mes parents.
Dimanche, communion de mon filleul, pour lequel je m'étais fendue d'une montre et de 'PUMA' pointure 33.  Trop mignon.  Il était content.
Super excité en ce jour, je ne l'ai pas vu beaucoup, occupé à jouer avec ses cousins...
Par contre, j'ai bien mangé, et je suis arrivée à un total de 41 points sur ma journée au lieu des 19 conseillés.  Angoisse pour la réunion du lendemain
Je suis rentrée dimanche soir.  Nancy était là, ses valises aussi.  Elle repartirait normalement lundi.
 
Lundi :
Boulot tôt.  Réveil à 5h45.  Or, je me réveille à 6h50.  La course!!!  Je suis parvenue quand-même à rejoindre le boulot pour 7h15.  Mais bon...  Retard à combler, stress, etc...
En rentrant, N. endormie dans mon canapé...  Bon.  Ben...  Ne pas faire trop de bruit, donc...
Elle se réveille, m'annonce une migraine carabinée.  Je lui donne un médoc.  Elle m'annonce qu'elle repartira ce soir si ça va mieux.
Réunion WW : moins 1.100 kilo depuis la semaine passée, malgré la communion, je dois avouer que je suis contente et rassurée.  Ca marche, même pour moi, apparemment.
Même si je n'ai perdu que 100 gr en tout, puisque j'avais pris un kilo la semaine précédente.
Je rentre et on se regarde Armagedon.  Elle va mieux. 
A 23h30, je lui demande quand elle repart.  Demain, me dit-elle.
Bon, ben nous partagerons mon lit puisque S. débarque dans quelques minutes, si tout va bien.
Je décide d'aller le rejoindre, mon lit.  Quand je vois S. arriver, avec tous ses paquets.
Je me retourne, je constate.
Cet appartement, ne ressemble à RIEN : des sacs de tous les côtés, des vêtements çà et là, des gens...  Où est mon chez moi?  Je fonce dans ma chambre...
 
Mardi :
Audit hygiène pour ma pomme!  Tout est un travail de longue haleine et un travail d'équipe, surtout.  Tout le monde y a mis du sien, pour nettoyer, contrôler plus que d'habitude...  Et ça a payé.  Bien, même.  Tout le monde est content.
Je rentre, je trouve une gentille lettre de N., me remerciant pour tout.  Ca me fait chaud au coeur.  C'est quelqu'un que j'aime vraiment beaucoup, avec qui je suis capable de partir en vacances sans me prendre la tête.  Elle est partie, je suis bien.  Bien aussi d'avoir pu lui rendre service, même si j'ai dû mordre sur ma chique plusieurs fois.
S. arrive, un superbe bouquet de fleurs à la main!  'C'est pour toi!', me dit-il, tout sourire...  J'avais envie de te faire plaisir.
Bon, ben, Rutabi, tu arrêtes de râler...
Le soir, resto avec J-P.  J-P est quelqu'un que j'ai rencontré sur rdv.be il y a de celà 5 ans, pratiquement.  Nous avions été manger ensemble, à l'époque et n'avions pas vraiment perdu le contact depuis.  J'ai passé une soirée agréable, je n'ai pas vu le temps passer...
Il était 1h26 en entrant dans ma voiture.  Ca m'apprendra de ne pas avoir de montre!
Il n'y a rien à faire, je suis contente des gens que j'ai rencontré sur ce site.  Je n'ai jamais été déçue d'aucune rencontre... Cette soirée en fut encore une preuve.
J'en reparlerai.
 
Tout, écrit d'une traite, à moitié réveillée.  Non relu!
 

10:20 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

15/04/2005

Mauvaise journée...

Matinée normale, sans rien de spécial.
Boulot : clients exécrables...  On les avait tous lâchés, c'est pas possible autrement.
Les nerfs en pelote.
 
Hier, N. me demande si elle peut venir passer quelques jours chez moi.  Elle se prend la tête avec ses parents et ne voit plus trop clair.  Je lui dis que c'est possible, mais qu'on sera trois, forcément, puisque S. est déjà là et qu'en plus, je bosse et qu'elle risque de s'ennuyer.  Elle me répond 'non, justement'...  Bien, elle n'a donc besoin que de mes murs pour penser...
Sur ce, je lui dis que je rentre chez mes parents tout le we et qu'elle peut venir, si elle veut.....
Cet aprem, sms de N. : 'Je viens chez toi demain soir jusque lundi ou mardi si ça tient toujours.  Vers quelle heure je peux venir?'
Heu...  Oui, mais non.  Elle a dit 'chez toi', ça me rassure.
Moi, j'avais prévu une soirée accompagnée demain soir.  Et si elle n'est pas accompagnée (puisque je n'ai toujours pas de confirmation), elle sera seule avec moi-même.
Là, j'en ressens plus que le besoin.
'Ah...' me répond-t-elle.  Ben oui.  On a dit le we, c'est le we.
Fin de boulot épuisante, on n'en voit pas la fin.
Je rentre chez moi exténuée vers 22h40.  Passage par ma boîte aux lettres.
1/ Une réponse négative à une offre d'emploi (la seule à laquelle j'avais 'postulé').
2/ Un pv de 160€ pour avoir posé 5 cm de mes roues avant sur un précieux passage pour piétons.
S., après avoir rigolé de ce 'pays de cons' : 'je suis désolé pour toi'............................
 
Sans parler de WW.  Je ne sais toujours pas où je vais.  Je pense que je vais me peser demain matin.
 
Ensuite, je dois courir avant le boulot me trouver un truc à mettre pour la communion de mon filleul dimanche.  Je crains le pire.

01:07 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

12/04/2005

Déprime


 
 
Je vous avais promis de vous tenir au courant...
Avant d'aller à la réunion WW, je me suis pesée parce que je ne sentais pas du tout que je maigrissais.
Effectivement, j'avais grossis.
 
A la réunion, la balance indiquait +1 kilo.
 
Mon coach a un peu parlé avec moi de cet état de fait.  Clair que ma journée à Paris a fait exploser mes points...  Clair aussi qu'on a bien marché et que j'ai réduit mon nombre de points ensuite et jusqu'à la réunion.
 
D'après mes explications, il pense que mon alimentation antérieure n'était pas saine (je le lui aurais bien dit!) et que le fait d'intégrer de nouveaux aliments au jour le jour, comme des yaourts, des fruits (au moins trois), des féculents alors que je les évitais comme la peste.
Mon corps a l'air de s'adapter à ces ajoûts...
Il faut donc apparemment qu'il s'y fasse.  Le temps d'une semaine ou deux.
Sur 450 personnes suivies, il en a vu plus ou moins une trentaine dans mon cas.
Fallait que ça me tombe dessus!
 
Moi, je veux bien...  Mais prendre 5 kilos à cause du fait que je vais chez WW, quitte à maigrir après, c'est lourd, et c'est le cas de le dire.
 
Bref, je ne baisse pas les bras, mais je suis assez déprimée, j'avoue.

22:54 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

09/04/2005

1278585805


00:17 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Paris, tu paries, Paris, que je te quitte...



  
Brainstorming................ Dans l'ordre ou pas...
 

5h45, réveil, Mons, ses ruelles et sa gare, rencontre couques au beurre, autoroute, aires de repos, moutons, Porte de la Villette, pomme/yaourt, soleil, feu rouge (rouge? où ça?), parking, sourires, rires...
 
11h00, Montmartre, Barbès, rue Lepic (I was there!), chat lune, métro Odéon, théière prospère, théâtre de la Huchette (15202e!), Notre Dame, Seine, Ile St Louis, Brigitte fontaine, Castafiore, anglais (l'homme de ma vie???), assombrissement, M-P M., pluie (juste trois gouttes), Marais, créatures, punching ball, trans, yeux bleu clair, coeur sur la mousse, pull orange, black, baskets, toaster multicolore, théâtre de poche, quartier juif, huiles d'olives, Pompidou, fontaine souvenir, Madonna, Farmer.
 
Place Vendôme, Ritz, chauffeur, boutiques chics, 50000, Puma, Louvre, 900 mètres, 900 mètres, bientôt, c'est là!, ah non, tiens... , pieds, Angélina, glace, chocolat africain, confiture de vieux garçon, vigile vigilant, Champs, Virgin, Stéréophonic?, achats, Sephora, Lélé, pieds, odorat?, Poison, tendre et inodore, ombre à paupières AVEC paillettes, paillettes, stick en thé?, (teinté, biess!), La Prairie, cicatrices, grosses fesses, pieds.
 
Arc, métro, Anvers, vérification 306 ok, Clichy, Darty, Senséo, jaune, Quick, bientôt?, bientôt..., pieds, file concert, double sensation gustative au poulet, café, pieds.
 
Métro, Anvers, voiture, orage violent, périph' mouillé, portière silencieuse?, aire de repos, café, magazine mal coupé, couques, discussions, sourires, rires, Ath, flash à 110km/h, prudence.
 
00h40, arrivée, Steph, compteur, compteur?, soulagement.
 
Sms
 
Juste...... 1000000000000000000000000000000000000 mercis.
 
 
 


Finies les balades le long du canal
les escaliers des cartes postales
c'est fini, Paris
c'est décidé, je me barre
finis le ciel gris, les matins moroses,
on dit qu'à Toulouse les briques sont roses
oh là-bas, Paris, les briques sont roses

Paris, tu paries, Paris, que je te quitte
que je change de cap, de capitale
Paris, tu paries, Paris, que je te quitte
je te plaque sur tes trottoirs sales

je connais trop ta bouche, bouche de métro
les bateaux mouche et la couleur de l'eau
c'est fini Paris, je les connais trop
ici je m'ennuie, même quand vient la nuit
on dit que Séville s'éveille à minuit
là-bas, Paris, la ville s'éveille à minuit

Paris, tu paries, Paris, que je te quitte
que je change de cap, de capitale
Paris, tu paries, Paris, que je te quitte
je te plaque sur tes trottoirs sales

à Toulouse il a plu, à Séville j'ai trop bu
à Rio j'ai eu le mal du pays
oh pari perdu, je retourne vivre à Paris




Camille, Paris


Signé : la Petite Sirène de Paname








00:04 Écrit par Rutabi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |